C’est pourquoi je fais appel à votre intervention, au delà de toute considération partisane, pour assurer la survie des PLIE d’Ile-de-France face aux graves difficultés qu’ils rencontrent.

En effet, l’enveloppe du Fonds Social Européen affectée aux PLIE en Ile de France pour la période 2007-2013 est notoirement insuffisante pour garantir la poursuite de leur activité au service des demandeurs d’emploi les plus en difficulté. Après les fortes baisses infligées aux PLIE en 2007 et 2008 – moins 32% en moyenne - il ne reste que 50 millions d’euros pour couvrir les cinq années à venir, alors que les PLIE avaient consommé plus de 22 millions d’euros en 2006.

Au plan national, cette situation est d’autant plus incompréhensible que l’Etat s’apprêterait à restituer à l’Union Européenne 350 millions d’euros sur la période 2000-2006.

Avec l’Union Régionale des PLIE, je demande donc l’augmentation de l’enveloppe affectée aux PLIE en 2007-2013, par l’affectation des crédits européens non consommés ainsi que l’intervention financière directe de l’Etat.

Par ailleurs, les PLIE n’ont perçu à ce jour aucun versement de FSE pour mettre en oeuvre leurs programmations 2007 et 2008. Les collectivités locales ne peuvent plus assumer les avances de trésorerie. Les structures associatives supports des PLIE ne sont plus en mesure de faire face au paiement des salaires ni de remplir leurs obligations vis-à-vis de leurs opérateurs, ce qui fragilise toutes les structures d’insertion de nos territoires.

Avec l’Union Régionale des PLIE, je demande donc le versement rapide des « avances » sur subvention de 2007 et 2008, ainsi que le versement des acomptes 2007 sur la base des bilans intermédiaires fournis par les PLIE sans exiger au préalable la saisie rétro-active des données sur le logiciel PRESAGE qui n’a pas encore été installé dans les structures.

Vous trouverez ci-joint la liste des élus, souvent impliqués localement dans notre dispositif, et qui ont bien voulu soutenir notre démarche.

Avec l’Union Régionale des PLIE, je me tiens à votre disposition pour évoquer ensemble cet important sujet.

Je vous prie de recevoir, Monsieur le Secrétaire d’Etat, l’expression de mes salutations distinguées.

                                                                   Athis-Mons, le 16 juin 2008
    Jean-Jacques DELAVEAU
                    Président

Union Régionale des PLIE d’Ile de France