A 16h, Didier Mignot est allé au domicile des parents du jeune Medhi pour leur présenter ses condoléances et leur exprimer sa solidarité dans l’épreuve très douloureuse qu’ils traversent. Il s’est déclaré disponible pour mettre les services municipaux à leur service.

A 18h30, le Maire et la Députée ont reçu à l’Hôtel de ville Monsieur Nacer Meddah, Préfet de la Seine-Saint-Denis, pour un échange sur les suites à donner et coordonner l’action des services publics. A la demande du Maire et d’associations, Monsieur le Préfet a pris la décision de laisser en place le dispositif de sécurité.

En début de soirée, au gymnase Langevin mis à disposition par la Mairie, plusieurs centaines de personnes, dont de nombreux jeunes, se sont rassemblées dans le recueillement à la mémoire du jeune Mehdi. Son père a fait part de sa douleur et a lancé un appel au calme.

Mardi, Monsieur le Maire et Madame la Députée ont écrit à Madame Alliot-Marie, Ministre de l’Intérieur pour exiger la création d’une Unité territoriale de Quartier (UTEQ) ainsi que le renforcement des effectifs, demandes faite depuis plus d’un an. Au-delà des mesures de sécurité publique, les élus blanc-mesnilois soulignent l’urgence de traiter les causes en accroissant les moyens en faveur de l’éducation, de la formation et de l’emploi.

La famille appelle à un défilé dans le calme et le recueillement dans l’après-midi de vendredi prochain. Le rendez-vous est fixé à 15h devant le gymnase Langevin, rue de la division Leclerc.